Website Metrics and Site Statistics by NextSTAT
Pleins et déliés
Pouffez à volonté
de Frédéric Picard
[07 octobre 2004]

Le titre. Les Pintades à New York. Ce titre me titille les sens telle une truffe le groin du cochon. Une fable
inédite de La Fontaine ? Le macho-sexiste-phalloc – et j'en passe – qui sommeille en nous, va s'ébrouer
d'aise. Et, gourmand et gourmet, voltiger d'un chapitre à l'autre : Pintade jusqu'au bout des griffes. Un
oiseau qui a la bougeotte, Quand les pintades s'envoient en l'air...On picore quelques mots. Puis on dévore.
Des passages entiers y passent. En deux coups de cuillère à pot, je me farcis Les Pintades. Comme un maître
queux, des dindes de Noël. Je me lèche doigts et badigoinces. Dans mon dos, on bougonne, grognasse,
non, ça ne se dit pas : on grognonne, on grommelle, on gronde, on maugrée ! Diantre, les Chiennes de
garde montent déjà sur leurs ergots manucurés ! On se calme, les filles. Partagez plutôt ce regard sur les
New-Yorkaises : il est truculent. Il en est même meilleur quand on sait que les auteurs sont du sexe faible.
Eh oui ! Deux. Elles mettent les pieds dans la basse-cour. Renversent tout. Plus riches en anecdotes,
descriptions et adresses que le Michelin et le Routard réunis. Ne perdez plus une minute. A table. C'est
chaud. Pouffez à volonté.

La couverture. Sur fond prune, le volatile que vous attendiez. La bouche en cul-de-poule. Sous-titre :
Chronique de la vie des New-Yorkaises.

L'auteur. Une femme, ça va, deux, bonjour les ébats ! Même si le travail est minutieux, Laure Watrin et
Layla Demay ne font pas dans la dentelle. Elles taillent à qui mieux mieux. De la haute couture.

Un échantillon. Google est à la date ce que le casier judiciaire est à l'entretien d'embauche pour les
fonctionnaires français.
Faut-il le lire ? Oui.
Où le lire ? Dans une rôtisserie.
A qui l'offrir ? Pour mémoire, la pintade est un animal bruyant et farouche. Si ça vous rappelle quelqu'un,
ça, c'est vous qui voyez.
Et d'ailleurs... Delia Ephron a dit : «New York est une ville hospitalière : quand on est seul un jour de fête,
tout est ouvert.»
Code-barres. Les Pintades à New York. Editions Jacob-Duvernet. 19 €.